AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 SAGA & FENRIR | JOUR DE (T)RÊVE

écrivainpoème d'hiver
yeux glacés à jamais oubliés
Farouk
yeux glacés à jamais oubliés
---------- découvrir ---------- :
SAGA & FENRIR | JOUR DE (T)RÊVE OxpVVBLx_o SAGA & FENRIR | JOUR DE (T)RÊVE MTHruG3Z_oSAGA & FENRIR | JOUR DE (T)RÊVE D6Bhr7nY_o

missives : 23
sablécus : 8
au pôle depuis le : 19/04/2019
௲ ௲ ௲
SAGA & FENRIR | JOUR DE (T)RÊVE Empty
Mar 18 Juin - 17:03

jour de (t)rêve
verrez vous derrière les masques ?

Vous et votre(vos) partenaire(s) assistez à un spectacle des mirages dans la ville de votre choix (merci de vous mettre d'accord et de nous dire quelle ville vous voulez). Malheureusement, la situation tourne au vinaigre pour une raison que nous vous donnerons dans votre sujet et vous êtes pris dans la tourmente. De là doit déboucher un lien, soit positif, soit négatif.
@Saga Thypnos @Fenrir Egoratos

Il est à savoir que d'autres joueurs pourront rejoindre la situation en route si jamais ils tireraient le numéro 1.
Nous vous laissons instaurer la situation et @Le Multiface ou @Farouk se chargera de vous diego



Imaginarius, ville des prodiges. Depuis le début de l'exposition universelle, de nombreux mirages s'entraînent sur la place dans l'espoir d'être admis au sein de la Citacielle pour démontrer leurs talents. Robes et masques, paillettes, illusions. Se croisent sur la grande place les badauds et les voyageurs, les riches, les pauvres, tout cela dans l'artifice factice d'une paix doucereuse. Les artistes se toisent, se jaugent, se regardent derrière leurs masques de faïence, et le soleil qui tape avec fausseté sur les épaules nues des enfants dorés n'annonce pas la tempête qui se prépare.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
de sang et d'amour
Saga Thypnos
de sang et d'amour
---------- découvrir ---------- :
SAGA & FENRIR | JOUR DE (T)RÊVE OxpVVBLx_o SAGA & FENRIR | JOUR DE (T)RÊVE MTHruG3Z_oSAGA & FENRIR | JOUR DE (T)RÊVE D6Bhr7nY_o

missives : 259
sablécus : 11
au pôle depuis le : 12/06/2019
planisphère : SAGA & FENRIR | JOUR DE (T)RÊVE 4371664e
labeur : Chasseur, un travail dur mais qui rapporte assez pour nourrir ceux que j'aime
masure : Là où le vent me porte, mais surtout avec Sigurd
les palpitations : Veuve triste mais de nouveau mariée, un beau jeune homme en quête d'amour, d'un rêve
௲ ௲ ௲
SAGA & FENRIR | JOUR DE (T)RÊVE Empty
Jeu 20 Juin - 19:58

Jour de (t)rêve
Fenrir & Saga


Je me demandais quelle idée m'avait traversée l'esprit. Qu'est ce que je faisais là ?
J'avais demandé à un ancien ami mirage de m'expliquer deux trois trucs sur ses pouvoirs. Il m'avait donné rendez vous sur la grande place, aujourd'hui. Les rêves étranges de Sigurd continuaient de me perturber et je voulais savoir s'il n'y avait pas une petite utilisation de pouvoir cachée derrière. Et justement, c'est là que le doute s'était installé dans mon esprit. Est ce que c'était un pouvoir de mirage ou bien de narcotique ? Ou peut être une nouveauté dans la matière ? Je ne savais pas où en était le marché des illusions alors il fallait que je demande à un professionnel. Mais bon, il fallait avouer qu'Imaginarius est une grande ville et que ça faisait quelques années que je n'y avais pas remis les pieds. Ça avait un peu changé.  Je me grattais la paume de la main, mal à l'aise avec cette chaleur inhabituelle qui me rendait nerveuse. J'avais été prise au dépourvu en découvrant qu'un spectacle se montait sur la grande place. Il y avait du monde, trop de monde. Les gens se poussaient pour regarder ou participer, et j'avais été attrapée dans la foule. C'était dans ces moments là que je paniquais. Je me sentais étouffer, noyer sous cette masse de corps fous, excités par les illusions et l'appel de la compétition. Les visages semblaient factices, tous. J'étais dans une marée humaine. Perdue. Repères effacées. Visages cachés. Les yeux bercés de couleurs. Je sombrais dans un monde lumineux.
Peur, angoisse, lente agonie de la raison qui peu à peu risque d'atteindre la folie. Autour, de l'électricité dans l'air, compétition d'artistes, mirages envoûtants, hypnotiques et surtout, pour ceux qui n'étaient pas habitués, une grande divagation de l'âme.
J'avais envie de vomir. La tête me tournait. Je préférais les grands espaces, ma douce forêt, même elle est moins dangereuse. Mais pourquoi m'étais-je engagée là dedans ? J'allais mourir étouffée ou piétinée. J'allais y rester. Puis une main me saisit fermement le poignet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rudesse incarnée des falaises d'atlakès
Fenrir Egoratos
rudesse incarnée des falaises d'atlakès
---------- découvrir ---------- :
SAGA & FENRIR | JOUR DE (T)RÊVE OxpVVBLx_o SAGA & FENRIR | JOUR DE (T)RÊVE MTHruG3Z_oSAGA & FENRIR | JOUR DE (T)RÊVE D6Bhr7nY_o

missives : 77
sablécus : 12
au pôle depuis le : 22/04/2019
planisphère : SAGA & FENRIR | JOUR DE (T)RÊVE Tumblr_p0rx5rcPZo1suchfio1_250
labeur : Chasseur
masure : Une petite maison à Atlakès
les palpitations : Amoureux d'une personne innacessible
les rides : 31
௲ ௲ ௲
SAGA & FENRIR | JOUR DE (T)RÊVE Empty
Ven 21 Juin - 17:51

Jour de trêve
Fenrir et Saga
Je souffle une énième fois, ne pouvant contenir mon agacement. L'envie de tordre le cou de quelqu'un me démange furieusement. Ou bien boire une bière, grande la choppe, que je puisse être totalement ivre une fois la pinte finie. Mais aucune taverne à l'horizon ne peut satisfaire mon besoin évident de m'évader spirituellement. De tous les endroits possibles, il a fallu que j'aille dans la gueule du loup. Imaginarius, la ville des Mirages, rois du Pôle, ceux qui tiennent Farouk au bout d'une laisse. Bien que les derniers scandales les ont bien salis, ô grande joie que de les voir ranger leur sourire parfait et scintillant. Je suis sûrement le plus anti-Citacielle qui soit, en parti à cause de ce clan, il gangrène cette Arche depuis toujours.

Alors pourquoi aller chez eux ? Parce que je suis un fils dévoué. Ou bien, j'ai subi la plus belle escroquerie du mois. Ma mère, Freya, étant malade, tous les moyens sont bons pour lui donner le sourire et le moral. Mon père m'a demandé d'aller chercher un objet qui pourrait illuminer le teint malade de ma mère. Pour qu'il m'y envoie, je suppose qu'il est désespéré de la voir retrouver ses forces.

Ou plutôt, il essaie de me faire sortir d'Atlakès pour que je prenne l'air, je soupire d'agacement, je vais finir par le mépriser, le paternel, à me faire des coups monstrueux. J'avance dans les rues d'Imaginarius, aussi dorées soient-elles et pleines de féeries. Je ne vois que les conspirations des Mirages, guettant leur prochain coup, quelle tête tombera. Ils sont monstrueux mais en même temps, être au pouvoir depuis si longtemps ne doit pas aider, ça corrompt l'âme. Et dire qu'un jour, je serai à la tête des Invisibles, à devoir diriger un clan dont je me suis détaché depuis des années. Mais en même temps, je n'ai pas envie de laisser Odin avoir le pouvoir, quoique Isis ferait un bon leader, bien mieux que ses deux frangins réunis

Je traînasse encore un peu, me perdant peu à peu dans la foule, je vais en baver pour quitter cette satanée ville ! Quand, au loin, j'aperçois un visage connu, perdu dans la foule d'inconnus qui ne m'intéresse guère, une aura guerrière s'échappe de cette ombre féline. Pour la première fois depuis une éternité, un sourire s'étend sur mes lèvres rouillées. Je lui saisis la main, sans galanterie, ce serait trahir notre relation.

"Que fais la meilleure chasseuse des Narcotiques ici ? Ne me dis pas que tu as jeté ton dévolu sur un Mirage ?"

A son contact, l'adolescent qui l'a jadis côtoyé resurgi, trop heureux de la voir ici, après des années. Le Fenrir qui n'avait peur de rien, le leader, celui qui se battait comme un lion durant les chasses, celui qui adorait chercher la petite bête.

Une renaissance ? Non, une bouffée d'air en compagnie de mon amie d'enfance.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
de sang et d'amour
Saga Thypnos
de sang et d'amour
---------- découvrir ---------- :
SAGA & FENRIR | JOUR DE (T)RÊVE OxpVVBLx_o SAGA & FENRIR | JOUR DE (T)RÊVE MTHruG3Z_oSAGA & FENRIR | JOUR DE (T)RÊVE D6Bhr7nY_o

missives : 259
sablécus : 11
au pôle depuis le : 12/06/2019
planisphère : SAGA & FENRIR | JOUR DE (T)RÊVE 4371664e
labeur : Chasseur, un travail dur mais qui rapporte assez pour nourrir ceux que j'aime
masure : Là où le vent me porte, mais surtout avec Sigurd
les palpitations : Veuve triste mais de nouveau mariée, un beau jeune homme en quête d'amour, d'un rêve
௲ ௲ ௲
SAGA & FENRIR | JOUR DE (T)RÊVE Empty
Ven 21 Juin - 19:08

Jour de (t)rêve
Fenrir & Saga


Je me retournais alors vers la personne qui venait de me parler. Je connaissais sa voix et je connaissais l'homme qui se tenait devant moi. C'était drôle de le voir ici, et encore plus du fait qu'il détestait les Mirages. Ce chasseur expérimenté savait reconnaître le danger et ces gens étaient bien les plus dangereux pour nos deux clans. Conspirations et médisances empestaient les rues et j'avais un peu de mal à comprendre ce qu'il faisait là.

Rassure toi, aucun Mirage ne mérite l'honneur de recevoir mon amour. Mais, et toi ? Que fait le futur chef des Invisibles ici ? Ne me dis pas que tu apprécies les Mirages maintenant ?

Je souriais comme dans le temps. Un sourire dénué de tourments. J'avais l'impression de redevenir celle sans blessures, sans bobos, sans cassures. Ça faisait plusieurs années que je ne l'avais pas revu. Tout en replaçant une mèche de cheveux qui venait obstruer mon champ de vision, je me grattais la tête pour tout bien remettre. Je l'observais maintenant comme tout bon chasseur observe ses partenaires pour vérifier que tout va bien. Il avait les traits un peu creusés par un léger manque de sommeil et probablement beaucoup de problèmes, mais ses yeux restaient plein de malice. Il n'avait pas trop changé depuis la dernière fois. Il avait peut être encore pris en musculature, signe qu'il n'avait pas renoncé à la chasse. Je retrouvais mon ami d'enfance. J'avais même le sentiment de ne jamais l'avoir perdu.

Je savais qu'il ne s'était pas remarié depuis Cassandre. Je savais aussi la douleur qu'il portait au fond de lui. Nous nous étions consolés mutuellement il y a dix ans, lui avait perdu femme et enfants, moi enfant et parents. Mais cela devait faire depuis la mort de mon mari que je n'avais plus de nouvelles. Je ne l'avais pas oublié pour autant. Nous avions presque le même âge et presque vécu les mêmes supplices. Lui et moi c'était long mais c'était beau.  C'était peut être encore le destin qui nous réunissait pour s'aider dans une nouvelle épreuve à venir... Mais cette fois ci, peut importe ce qui pourrait arriver, je ne le laisserai pas filer, je ne le laisserai pas disparaitre de ma vie aussi facilement.

Viens, essayons de sortir de là, on sera mieux pour discuter.

Lui et moi, nous avions du temps à rattraper.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yeux glacés à jamais oubliés
Farouk
yeux glacés à jamais oubliés
---------- découvrir ---------- :
SAGA & FENRIR | JOUR DE (T)RÊVE OxpVVBLx_o SAGA & FENRIR | JOUR DE (T)RÊVE MTHruG3Z_oSAGA & FENRIR | JOUR DE (T)RÊVE D6Bhr7nY_o

missives : 23
sablécus : 8
au pôle depuis le : 19/04/2019
௲ ௲ ௲
SAGA & FENRIR | JOUR DE (T)RÊVE Empty
Sam 22 Juin - 12:21

jour de (t)rêve
verrez vous derrière les masques ?

Alors que discutent les passants de la place personne ne fait attention à un groupe de muses vêtues de robes blanches, flottantes comme la brise. Puis d'un coup, la panique s'empare de la foule. Les gens crient, se bousculent. On renverse les tables, fusent les pouvoirs, cacophonie hurlante de magie noire. Les vêtements sont déchirés, les têtes piétinées, on malmène les enfants comme on malmène la vie.
Les muses ont retiré leurs masques, debout sur l'estrade elles provoquent de leur visage intact et sans maquillage, vierge de tout passé, la foule endolorie, leurs couteaux volent, plantent la chair, brisent les parades. Bientôt, d'autres masques se soulèvent, amis ou ennemis ? De la foule on distingue des éclats rouge et des membres qui se bousculent.
Un mot tourne en boucle : vendetta.
La fête tourne au vinaigre, à bas les discussions, les petits secrets, il est désormais temps de fuir.



quelques rappels :
1. Il est théoriquement interdit de porter des armes dans le centre d'Imaginarius, vous servir de n'importe quel outil de combat apportera son lot de conséquences.
2. Les ennemis peuvent désormais surgir de partout ! Les muses ont ouvert le bal mais désormais les menaces sont violentes et... très imprévisibles ! Vos personnages risquent fortement de déchanter, assaillis de toute part : cette information est à prendre en compte dans vos réponses suivantes.
3. Ce que vous apprendrez dans quelques minutes, c'est que... les rues ont été bloquées, il est très difficile de se sauver.

les lancés de dé !
Comme dans chaque roulette il est désormais temps de faire appel au destin et de rompre avec le calme et la sérénité. Tous les lancers sont à faire dans ce sujet

obligatoires
Vos personnages ont forcément dû être blessés dans la panique générale : il est donc impératif d'utiliser le dé à dix faces. Pour rappel :

de 1 à 3 : situation stable, votre personnage s'en sort avec des égratignures, des hématomes, mais rien de vraiment grave.
de 4 à 7 : situation inquiétante, votre personnage a peut-être un muscle froissé, un os cassé (si 6 ou 7) et peut avoir des difficultés à faire des mouvements physiques.
de 8 à 10 : situation critique, votre personnage souffre, a sûrement perdu du sang en quantité, est dans un état d'inconscience. si les deux personnages sont dans cet état, ma foi, you

Et pour savoir (si vous le désirez) où celui ci est touché, le dé à deux faces est disponible !

coups de pouce
Vous ne pouvez pas demander un objets tous les posts. Vous devez attendre au moins deux posts rp entre chaque demande. Si votre demande est agrémentée d'un nom, et que vous devez aller chercher des armes, vous devrez tout de même tenter d'aller les chercher même si cette tentative est vouée à l'échec.

1. des armes elles vous seront utiles si vous voulez vous défendre (on part du principe que vous n'en avez pas sur vous.
2. des masques soyez malicieux
3. des remèdes si vous êtes sévèrement blessés
4. un temps de pause dans la pagaille seulement dans 4 posts si jamais ça ne va plus.

Bonne chance à vous, que le sort vous soit favorable !
N'hésitez pas à poser vos questions à Sig/Eve/Pedrôle miguel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rudesse incarnée des falaises d'atlakès
Fenrir Egoratos
rudesse incarnée des falaises d'atlakès
---------- découvrir ---------- :
SAGA & FENRIR | JOUR DE (T)RÊVE OxpVVBLx_o SAGA & FENRIR | JOUR DE (T)RÊVE MTHruG3Z_oSAGA & FENRIR | JOUR DE (T)RÊVE D6Bhr7nY_o

missives : 77
sablécus : 12
au pôle depuis le : 22/04/2019
planisphère : SAGA & FENRIR | JOUR DE (T)RÊVE Tumblr_p0rx5rcPZo1suchfio1_250
labeur : Chasseur
masure : Une petite maison à Atlakès
les palpitations : Amoureux d'une personne innacessible
les rides : 31
௲ ௲ ௲
SAGA & FENRIR | JOUR DE (T)RÊVE Empty
Dim 30 Juin - 17:01

Jour de trêve
Fenrir et Saga

"
Rassure toi, aucun Mirage ne mérite l'honneur de recevoir mon amour. Mais, et toi ? Que fait le futur chef des Invisibles ici ? Ne me dis pas que tu apprécies les Mirages maintenant ?"


Je lui souris, combien de fois nous avons répété ce petit jeu ? Nous tournant autour comme deux adolescent en manque. Quand j'étais plus jeune, j'étais dingue d'elle, de son sourire et de sa manière d'agir, comment ne pas aimer son côté guerrière ? Une vraie princesse guerrière, avec du caractère, une femme qui rend fou celui qui prend la peine de la connaître un peu. Je crois que j'aurais tout donné pour finir dans son lit autrefois. Comme quoi, j'ai bien changé ! Maintenant, je veux vivre une vie tranquille et si je dois me remarier, je veux avoir une compagne posée avec lequel je pourrais savourer tout simplement la vie. Pas de combats, juste du calme.Je me demande ce qu'elle en pense, elle. La dernière fois que je l'ai vue, elle était encore mariée. Je me demande comment nous avons fait pour en arriver là. Peut-être que c'est dû au destin. Les chasseurs ne sont pas fait pour être heureux, pour toutes les vies que nous avons prises, nous devons payer le prix.

"Viens, essayons de sortir de là, on sera mieux pour discuter."

Je lui tends mon bras, un sourire moqueur aux lèvres, il n'y a rien de plus comique que deux chasseurs ne portant pas les Mirages dans leur coeur se promenant gaiement dans leur ville de manière insouciante.

"Avec joie, Saga, depuis le temps que nous n'avons pas parlé toi et moi ..."

Je finis par rigoler, car je n'ai qu'une envie, c'est de l'emmerder. D'oublier les convenances et de me comporter normalement, comme un gosse. Juste redevenir ... normal.  Ne plus être sinistre. Ce serait tellement bien de pouvoir passer à autre chose.

"Vendetta !"

La rue s'enflamme, les cris commencent à venir, les gens se mettent à courir, c'est la panique. Je regarde ici et là, mais dans le mouvement de foule, rester immobile est pratiquement impossible. Je serre le poignet de Saga, tellement fort que je dois lui briser les os. Mais avant que je puisse faire quoique ce soit pour nous sortir de la foule, une arbalète sort de la foule et met en joue mon amie.

"SAGA !"

Je la pousse avant de sentir un feu brûlant dans l'épaule, je hurle de douleur avant de tomber à genou, sombrant dans les ténèbres les plus noires du monde. Je lutte pour rester conscient mais je commence à perdre pied, ma tête me lance et impossible de nous sortir de là ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
de sang et d'amour
Saga Thypnos
de sang et d'amour
---------- découvrir ---------- :
SAGA & FENRIR | JOUR DE (T)RÊVE OxpVVBLx_o SAGA & FENRIR | JOUR DE (T)RÊVE MTHruG3Z_oSAGA & FENRIR | JOUR DE (T)RÊVE D6Bhr7nY_o

missives : 259
sablécus : 11
au pôle depuis le : 12/06/2019
planisphère : SAGA & FENRIR | JOUR DE (T)RÊVE 4371664e
labeur : Chasseur, un travail dur mais qui rapporte assez pour nourrir ceux que j'aime
masure : Là où le vent me porte, mais surtout avec Sigurd
les palpitations : Veuve triste mais de nouveau mariée, un beau jeune homme en quête d'amour, d'un rêve
௲ ௲ ௲
SAGA & FENRIR | JOUR DE (T)RÊVE Empty
Dim 30 Juin - 20:32

Jour de (t)rêve
Fenrir & Saga


Il venait de crier mon prénom et de me pousser. En touchant le sol, mon bras prit l'impact. J'essayais de me relever mais les gens autour de moi me marchaient dessus. Dès que j'eus un temps de répit, je me mis debout en quatrième vitesse.

Je me grattais l'épaule où quelques cailloux s'étaient un peu enfoncés, me laissant quelques marques. J'avais les genoux écorchés et quelques hématomes aux jambes. Je l'aperçu, étendu au sol, dans une marre de sang. Je voulu me précipiter pour l'aider mais un sifflement me fit me jeter sur le côté. Un carreau s'était figé à l'endroit où j'étais juste avant. Je ne savais pas où était le tireur.

Il était au sol, presque piétiné par la foule paniquée. Et moi, je ne pouvais pas l'aider. Des mots se répétaient, des cris se mêlaient et je ne savais que faire. Un deuxième carreau me frôla la joue. Je venais de repérer le tireur et un poignard au sol un peu plus loin devant moi mais aussi bien dans l'axe du tireur.

Vendetta ! Vendetta ! Vendetta !
Ce mot se répétait comme une incantation, hypnotique et monstrueusement entêtante. La tête commençait à me tourner mais pour l'instant cela n'avait pas grande importance. Il fallait que je le sauve et le mette à l'abri mais avec le tireur je ne pouvais rien faire. Il fallait que je m'en débarrasse.

Mais je n'avais pas encore remarqué l'homme à ma droite, encapuchonné et masqué, qui murmurait doucement : " Vendetta"
Il approchait dangereusement de mon sauveur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rudesse incarnée des falaises d'atlakès
Fenrir Egoratos
rudesse incarnée des falaises d'atlakès
---------- découvrir ---------- :
SAGA & FENRIR | JOUR DE (T)RÊVE OxpVVBLx_o SAGA & FENRIR | JOUR DE (T)RÊVE MTHruG3Z_oSAGA & FENRIR | JOUR DE (T)RÊVE D6Bhr7nY_o

missives : 77
sablécus : 12
au pôle depuis le : 22/04/2019
planisphère : SAGA & FENRIR | JOUR DE (T)RÊVE Tumblr_p0rx5rcPZo1suchfio1_250
labeur : Chasseur
masure : Une petite maison à Atlakès
les palpitations : Amoureux d'une personne innacessible
les rides : 31
௲ ௲ ௲
SAGA & FENRIR | JOUR DE (T)RÊVE Empty
Lun 8 Juil - 16:10

Jour de trêve
Fenrir et Saga

Je lutte contre moi-même pour ne pas m'évanouir. Mon épaule me fait horriblement mal, j'ai l'impression d'avoir un tison chauffé au fer blanc dans l'épaule. Je serre les dents, rien n'y fait, je n'arrive pas à surmonter la douleur. Je lance un regard à mon membre meurtri et je vois un carreau d'arbalète fièrement planté dedans. Je ne peux pas l'arracher sans provoquer une hémorragie. Je n'ai pas de feu pour cautériser la plaie. Le sang commence à couler le long de la plaie, bientôt, je vais tacher la neige d'hémoglobine. C'est la meilleure chose à faire si je veux me faire traquer. Je n'ai aucune arme pour me défendre, je suis obligé de fuir la queue entre les jambes. Je ne veux pas mourir !

Je cherche Saga des yeux, la douleur m'empêche de réfléchir correctement. Je suis dans une ville inconnue, sans arme, sérieusement blessé et la mare de sang que je vais bientôt laisser sur place ne va pas m'aider à me faire discret. J'ai le tournis, impossible de savoir où exactement je me trouve. La panique est partout autour de nous. Il ne fait aucun doute que ceux qui m'ont ça vont m'achever sans difficulté. Je reprends mon souffle, qu'importe la douleur, je dois aller de l'avant, trouver un moyen de m'enfuir.

"Saga ! On y va !"

Je lui attrape la main et nous commençons à nous enfuir, aussi vite que je le peux. Le carreau planté dans l'épaule droite n'aidant pas, je casse dans un hurlement étouffé le morceau de bois, ne laissant qu'un petit morceau pour retirer plus tard la pointe. Il faut absolument trouver un médecin, sinon, je risque la septicémie. Il faut fuir coûte que coûte !

"Saga ... Essayons de trouver une ruelle déserte, si on reste dans la foule, ils vont nous tirer dessus. En plus, on doit être les seuls non-Mirage dans le coin, y a moyen qu'on nous prenne pour les commanditaires de l'attaque ..."

Parler est difficile, tellement difficile ! Je retiens difficilement un hurlement de douleur qui se tapit au fond de ma gorge. Ma fierté m'empêche de tomber, je ne veux pas mourir à Imaginarus. Ce serait trop la honte. Je suis tant bien que mal Saga en prenant soin de ne pas laisser de sang derrière, je n'ai pas envie qu'on nous suive, je risque de devenir un poids lourd pour Saga, j'ai horreur de ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
de sang et d'amour
Saga Thypnos
de sang et d'amour
---------- découvrir ---------- :
SAGA & FENRIR | JOUR DE (T)RÊVE OxpVVBLx_o SAGA & FENRIR | JOUR DE (T)RÊVE MTHruG3Z_oSAGA & FENRIR | JOUR DE (T)RÊVE D6Bhr7nY_o

missives : 259
sablécus : 11
au pôle depuis le : 12/06/2019
planisphère : SAGA & FENRIR | JOUR DE (T)RÊVE 4371664e
labeur : Chasseur, un travail dur mais qui rapporte assez pour nourrir ceux que j'aime
masure : Là où le vent me porte, mais surtout avec Sigurd
les palpitations : Veuve triste mais de nouveau mariée, un beau jeune homme en quête d'amour, d'un rêve
௲ ௲ ௲
SAGA & FENRIR | JOUR DE (T)RÊVE Empty
Ven 12 Juil - 20:57

Jour de (t)rêve
Fenrir & Saga



Nous courrons, bousculons les gens dans la foule, évitant ceux tombés au sol et cherchant partout une issue. Fenrir souffrait, ça se lisait sur son visage. Enfin après avoir pris un carreau d'arbalète, on est difficilement souriant... J'entendais des cris. Des personnes mourraient sous nos yeux, certains par la folie des autres, piétinés, d'autres par la pluie de flèches qui tombait par intervalles irréguliers.

J'avais peur de me recevoir un de ces projectiles. Soit on avait de la chance, soit on n'en avait pas...
Mais lorsque je regardais Fenrir pour m'assurer qu'il tenait bon, j'étais plus déterminée que jamais à faire payer à ces encapuchonnés. Mais en attendant, c'était Fenrir et son épaule ma priorité.

Viens là

Je le tirais vers moi dans un renfoncement de la rue. La foule serait bientôt bloquée car tout était devenu cul-de-sac. Je l'avais entendu crier tout à l'heure mais les gens affolés n'avaient pas écouté.

Là, sous le auvent, on sera protégés, ils ne pourront pas nous attaquer des toits, ils devront forcément nous attaquer de front.

Nous étions devant une porte condamnée il y a sûrement des années. Ça devait être une porte secondaire d'un ancien commerce que les employés devaient emprunter.

Fenrir, mon pauvre... Je m'assurais que personne ne s'attardait devant l'entrée de l'impasse et qu'il n'y avait pas de danger.

Fais voir ton épaule

Je le fis s'asseoir et je m'accroupis à ses côtés. Je distinguais le petit morceaux de bois qui ressortait encore de la chair. La plaie saignait abondamment. Je n'étais pas médecin mais mon ancien mari oui, alors je savais quoi faire, et puis dans les cas d'urgence à la chasse il fallait être rapide.

J'essayais d'être délicate. Je lui enlevais sa chemise imbibée de son sang et découvris l'étendue des dégâts. C'était profond et notre course avait du agrandir la blessure.

C'est pas joli... Il va falloir que je te laisse seul pour trouver une lame, sinon je ne pourrai ni enlever la tête de la flèche, ni te faire une cautérisation.

Je savais qu'il n'aimerait pas ça mais je n'avais pas le choix, il fallait que je trouve une lame et que j'arrive à la récupérer coûte que coûte. Je savais où j'avais vu un poignard... Mais devais-je chercher une lame plus proche en sachant que je n'en trouverais peut être pas et que je risquais de perdre du temps pour sauver Fenrir ?...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rudesse incarnée des falaises d'atlakès
Fenrir Egoratos
rudesse incarnée des falaises d'atlakès
---------- découvrir ---------- :
SAGA & FENRIR | JOUR DE (T)RÊVE OxpVVBLx_o SAGA & FENRIR | JOUR DE (T)RÊVE MTHruG3Z_oSAGA & FENRIR | JOUR DE (T)RÊVE D6Bhr7nY_o

missives : 77
sablécus : 12
au pôle depuis le : 22/04/2019
planisphère : SAGA & FENRIR | JOUR DE (T)RÊVE Tumblr_p0rx5rcPZo1suchfio1_250
labeur : Chasseur
masure : Une petite maison à Atlakès
les palpitations : Amoureux d'une personne innacessible
les rides : 31
௲ ௲ ௲
SAGA & FENRIR | JOUR DE (T)RÊVE Empty
Mar 13 Aoû - 23:52

Jour de trêve
Fenrir et Saga


Je me sens balloté dans tous les sens, comme un bateau abandonné aux flots en furie. Je me sens nauséeux et tellement à l'ouest, totalement largué. Comment une simple blessure a-t-elle réussi à me mettre plus bas que terre ? Comment se fait-il que moi, le fils du chef des Invisibles ne soit pas capable de me tenir debout ? Je me sens faible et pitoyable. Je chasse depuis que j'ai quatorze ans, j'ai survécu à plusieurs hivers impitoyables en faisant face à des Bêtes tellement immenses qu'elles auraient pu détruire des villages entiers, envoyant les habitants au fond de leurs gosiers. Et me voilà dans une ruelle d'Imaginarus, la cité des Mirages, à pisser le sang et fuir comme un fou pour échapper à des détraqués dont je n'ai aucune idée de leur présence ici. Et il y a Saga que je n'ai pas vu des lustres et à qui je laisse tout le boulot. Je me repose totalement sur elle, on dirait un enfant qui pleure dans les jupons de sa mère, s'accrochant de toutes ses forces à l'espoir de se cacher de la dure réalité. Mais Saga n'est pas ma mère et je ne suis plus un enfant depuis longtemps.

Je suis pitoyable.

C'est bien le mot. Je suis incapable d'agir correctement. À cause de mes bêtises, nous pouvons mourir, je dois vraiment me ressaisir. Je ne me rends même pas compte que je suis trimballé dans tous les sens, c'est vraiment la misère, un bon chasseur doit pouvoir savoir où il se trouve et comment se sortir de la situation. Je comprends simplement qu'il faut cautériser la plaie au plus vite, nous n'avons pas de médecin sous la main, il va falloir faire avec les moyens du bord. Je tourne la tête ici et là, de mon point de vue, il n'y a pas grand chose qui puisse aider, quoique nous sommes dans une pièce qui a l'air un peu l'abandon, en cherchant bien, on peut trouver quelque chose qui ressemble à un couteau ou une pointe, au point où nous sommes, tout fera l'affaire.

Impossible de faire de grands mouvements, il faut aussi des bandages pour absorber le sang. Après tout, si nos poursuivants aperçoivent le sang, nous sommes fichus. Je tends l'oreille au loin, impossible de se concentrer, ça hurle dans tous les sens. La foule est apeurée et essaie de se disperser mais il semblerait que les attaquants les empêchent de s'échapper ... Est-ce qu'ils ont voulu sciemment coincer les gens ici et procéder à un lynchage ? Ca ressemble à une technique de chasse, on traque les proies et on les bloque dans un coin pour tous les massacrer ensuite. Ca n'arrange pas nos affaires, on ne va pas pouvoir s'enfuir maintenant .... mais que fout la marée chaussée ?! Pas capable de mâter une petite révolte ?! Les Mirages sont décidément des gens désespérants ... J'ai juste envie d'en éclater un ... une fois que je pourrais marcher tout seul et sans grimacer de douleur. La situation est néanmoins tendu, je suis blessé, nous sommes coincés et l'idée de prier jusqu'à ce que ça se calme me semble impossible, dans ce genre de situation, les bêtes blessées, ça se sent et ça se traque, la question est de savoir combien d'entre eux nous allons emmener avec nous dans la tombe.

"Saga, essayons d'enlever cette pointe d'arbalète et après, sortir de ce fourbi, je le sens assez mal cette histoire, en plus, nous ne sommes pas armés ..."

Je me mets à chercher aussi vite que je le peux dans les affaires pour trouver notre salut.


PS: désolée pour ce retard, je n'avais pas d'idées pour la suite, j'espère que ça te plait SAGA & FENRIR | JOUR DE (T)RÊVE 1831328173
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
de sang et d'amour
Saga Thypnos
de sang et d'amour
---------- découvrir ---------- :
SAGA & FENRIR | JOUR DE (T)RÊVE OxpVVBLx_o SAGA & FENRIR | JOUR DE (T)RÊVE MTHruG3Z_oSAGA & FENRIR | JOUR DE (T)RÊVE D6Bhr7nY_o

missives : 259
sablécus : 11
au pôle depuis le : 12/06/2019
planisphère : SAGA & FENRIR | JOUR DE (T)RÊVE 4371664e
labeur : Chasseur, un travail dur mais qui rapporte assez pour nourrir ceux que j'aime
masure : Là où le vent me porte, mais surtout avec Sigurd
les palpitations : Veuve triste mais de nouveau mariée, un beau jeune homme en quête d'amour, d'un rêve
௲ ௲ ௲
SAGA & FENRIR | JOUR DE (T)RÊVE Empty
Jeu 15 Aoû - 9:59

Jour de (t)rêve
Fenrir & Saga


Je n'avais pu me résoudre à laisser Fenrir dans cet état. Pour essayer de trouver de quoi le soigner, nous étions passés par la fenêtre d'un bâtiment délabré, abandonné depuis peu. C'était un ancien restaurant et nous avions pénétré dans la cuisine. Elle avait dû être occupée par une famille pauvre il y a peu car sur le sol traînait une peluche d'ourson. Je pris la peluche et la posais sur une chaise. Si l'enfant revenait chercher sa peluche, elle serair bien en vu.

Bon personnellement lorsqu'on me parle de cuisine, je pense couteaux alors couteaux il devait avoir. Enfin j'espère...

Saga, essayons d'enlever cette pointe d'arbalète et après, sortir de ce fourbi, je le sens pas cette histoire, en plus, nous ne sommes pas armés..."

On se mit à fouiller les tiroirs. Il y avait toutes sortes d'instruments de cuisine. Mais fallait il encore savoir où étaient rangés les couteaux. Je me servais de l'escabeau qui était rangé pour fouiner dans les placards du haut. Des sachets de médicaments anti douleurs, du liquide vaisselle et de la vaisselle. Des assiettes, des tasses (j'en sortis une en même temps que le liquide vaisselle et le sachet). En jouant sur l'équerre qui tenait le tiroir d'à côté, je réussis à l'enlever. Un sourire de soulagement se dessina enfin sur mes lèvres.

J'ai trouvé les couteaux ! Et je peux te dire, ça coupent bien. Aller viens par là que je retire ça. Et puis pour la cautérisation... Hum... (Je me grattais le front) Une lame flambée ça devrait le faire...

Je fis asseoir Fenrir. Je me lavais les mains au liquide vaisselle (oui bah quand on n'a pas de savon on fait avec ce qu'on a) et je versais le contenu du sachet dans la tasse où j'ajoutais de l'eau. Je dis boire la mixture à Fenrir et l'opération commença.
J'avais tout : un bon couteau, un four entrain de chauffer et une écharpe en coton (trouvée sur le porte manteau à l'entrée, sûrement oubliée dans la panique) pour faire une bandage.

La lame traversa la chair. Le sang coula abondamment. Fenrir se mordait le poing pour éviter d'hurler. Je réussis à enlever la pointe assez difficilement. Tout de suite, je mis la lame au feu et la plaça, brûlante, sur la plaie. L'odeur de chair brûlée mêlée au sang me donnait la nausée. En comparaison ce n'était rien face à la douleur que devait connaître Fenrir.

Ça va aller, ça va aller, chut ne crie pas.

Je bandais le tout grâce à l'écharpe et déjà je le vis reprendre des couleurs.

Vas y doucement avec ton bras d'accord ? Tu n'as pas le droit de jouer au héros. Prends des couteaux, on en aura besoin je pense. Prends en trois pour toi, un à la ceinture les deux autres dans les mains, je vais faire pareil.

Ces couteaux, de très bonne qualité, aussi bien que des poignards.
Alors qu'on se dirigeait vers la porte, j'entendis un bruit venant d'au dessus de nous. Je regardais Fenrir. Avec le bruit qu'on avait fait, on s'était trahi. Ça bougeait beaucoup. Deux ou trois personnes pas moins. Fenrir me lança un regard de chasseur. Il était prêt à en découdre.

Je monte en haut et je les attire là pour que tu les désingues en bas de l'escalier ça te va ?

Et sans même attendre sa réponse, je commençais à gravir les escaliers au fond de la pièce. Je sortis un couteau, le deuxième plus tard si j'en avais besoin. Là il y avait deux hommes vêtus de longues tuniques et de masques. Ils cherchaient quelque chose... Ou quelqu'un. Je me plaquais contre le mur. Surtout ne pas faire de bruit. Sur le comptoir de réception se tenait un miroir et une bague. Le miroir me permettait de voir ce que les hommes faisaient. Ils fouillaient, mais pourquoi ? Ils passaient entre les tables et les chaises, regardaient dessous, comme s'ils avaient perdu un objet précieux. Le parquet grinçait. Je fis un pas et récupérais la bague. Mon mouvement rapide attira l'attention. On n'en m'avait pas vu mais on avait cru apercevoir bouger. Rien que cela les avait fait stopper leurs recherches et ils s'approchaient de l'endroit où je me tenais. Je balançais la bague un peu plus loin, vers la seconde entrée (la première où j'étais donnait presque sur l'escalier, l'autre était un peu plus à droite de l'escalier, sûrement utile quand il y avait du monde). Le bruit de la bague les attira de l'autre côté. Enfin un sur deux car le deuxième continuait vers moi. Dans une dizaine de mètre il marcherait sur le grand tapis qui prenait fin devant l'escalier...

Lorsque l'homme arriva presque à mon niveau, je cessais de me cacher. J'attrapais en un instant les côtés du tapis et tira de toutes mes forces. L'homme surprit par mon apparition et déstabilisé par le tapis, tomba en arrière sur les fesses.

Bah alors attrape moi si tu peux !

L'autre revenait auprès de son collègue à terre. J'allais bien m'amuser moi. Je piquaid un sprint jusqu'à l'escalier et pour arriver plus vite en bas, je glissais sur la rampe. Les deux hommes ne tardèrent pas à me suivre même s'ils n'osèrent faire comme moi. Ils dévalaient l'escalier lorsque j'atteignis le sol. Tout de suite je cours en ligne droite. Les deux touchent le sol. Le premier sort un poignard, prêt à me le balancer. Puis Fenrir surgit derrière lui et commence la bataille. Moi aussi je sors une arme et je fonce dans le tas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yeux glacés à jamais oubliés
Farouk
yeux glacés à jamais oubliés
---------- découvrir ---------- :
SAGA & FENRIR | JOUR DE (T)RÊVE OxpVVBLx_o SAGA & FENRIR | JOUR DE (T)RÊVE MTHruG3Z_oSAGA & FENRIR | JOUR DE (T)RÊVE D6Bhr7nY_o

missives : 23
sablécus : 8
au pôle depuis le : 19/04/2019
௲ ௲ ௲
SAGA & FENRIR | JOUR DE (T)RÊVE Empty
Dim 18 Aoû - 17:28

jour de (t)rêve
verrez vous derrière les masques ?

Débâcle. Peur qui glace le sang. L'odeur de chair carbonisée, les vestiges d'une peau jadis propre et en bonne santé, copeaux de croutes au sol. Gémissements entre les coups, cris de haine. Les couteaux qui volent, les pouvoirs qui affluent dans le sang. Soudain, les deux agresseurs se retirent face à Saga et Fenrir. Un doux silence plane, installé par la surprise de ce retrait. Puis de l'étage, comme un ange, descend par un trou un troisième homme, masqué. Le chef du groupe, sûrement.

Tiens tiens tiens, qu'avons nous là ? Que viennent faire des pouilleux dans le centre d'Imaginarius, la cité prodige ? Avez vous perdu la tête ? Ne savez vous pas qu'on ne porte pas d'arme dans la ville mirage ?

Stupéfaction. À pas feutrés, d'autres individus masqués entourent les deux imprudents. L'esquisse d'un mouvement chez la narcotique et l'invisible, tout de suite, les armes fusent.

Vous venez de faire... une erreur. Une grosse erreur.

Très rapidement, les ombres viennent enserrer les deux chasseurs, prennent leurs armes, sans qu'ils ne puissent rien faire.

+18 violent sorry:
 

Haleine fétide. Haine incrustée dans la voix, les desseins horribles profanent les captifs. Les doigts qui courent sur l'échine de Saga, lentement. Paralysée, puis tout à coup, le vide, noir complet.

Quand ils se réveillent, Saga et Fenrir sont dans une pièce fermée, sans ouverture. On n'entend plus le vacarme du centre, seulement le souffle régulier du garde qui veille au dehors. Ils ont seuls. Et entiers. Pas enchaînés mais enfermés, oui. Mais comment retrouver l'air libre avant que les menaces de l'homme masqué ne soient mises à exécution ?



Un peu d'action ! ENFIN !
alors vous êtes en effet captifs mais tout n'est pas perdu. quelques infos coups de pouce :
- peut être faudrait il savoir qui se cache derrière les masques, si vous avez le temps.
- les menaces seront mises à exécution dans sept posts rps. j'estime que c'est nécessaire. trouvez le moyen de vous échapper avant du bâtiment, sinon, game over. la roulette sera considérée comme échouée et ne comptera pas en indice d'intrigue...
- quelques énigmes sont à résoudre : où êtes vous ? quels sont les objectifs de vos ravisseurs ? + d'autres choses en fonction des directions prises en dehors de la cellule. des indices se trouveront au fur et à mesure de l'avancement (j'vous laisse démarrer un peu après ce passage, déjà, sortez de la cellule. on verra après)
- je m'excuse pour la violence du discours.

le dé est également votre ami ! voici les tirages indispensables :
- EN CELLULE :
1. TIRAGE UNIQUE : 1. Vous parvenez à assommer le gardien.  Oui/Non
2. TIRAGE UNIQUE : Vous arrivez à lui prendre les clés. Oui/Non
3. TIRAGE UNIQUE : Vous trouvez un plan du bâtiment. Oui/Non
4. SI NON AUX DEUX PREMIERS TIRAGES : Vous parvenez à convaincre le gardien de vous laisser sortir. Oui/Non
5. SI NON À TOUT SAUF CARTE : Vous parvenez à défoncer la porte. Oui/Non
6. SI NON ENCORE : démerdez vous you
- DEHORS : on verra quand vous serez sortis. ENJOY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
௲ ௲ ௲
SAGA & FENRIR | JOUR DE (T)RÊVE Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

SAGA & FENRIR | JOUR DE (T)RÊVE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WINTER'S CONSPIRACY :: le pôle { arche scandinave } :: la région septentrionale :: La région des Cinq Lacs :: Imaginarius :: Le quartier des Caesares :: La Grande Place-